[COOKING] #2 Mochis au thé vert

[COOKING] #2 Mochis au thé vert

A force de manger des mochis industriels, j'ai fini par m'intéresser à leur fabrication. J'ai regardé plusieurs sites, ils qualifient presque tous la recette de facile...C'est ce qu'on va voir !

Le mochi (ou daifuku) est une pâtisserie qu'on retrouve en Chine, en Corée ou au Japon. Elle consiste en une boule de farine de riz gluant qui renferme une pâte de haricots rouges (azuki) la plupart du temps. Cette pâte peut également être aromatisée avec du beurre de cacahuètes ou du chocolat ou simplement remplacée par  du coulis et/ou un morceau de fruit.

Si c'est la première fois que vous en faites, je vous conseille de commencer par la recette basique qui contient un coeur d'azuki. La première étape consiste à mélanger dans un plat de la farine de riz gluant, du sucre et de l'eau jusqu'à obtenir un mélange lisse. Ensuite, il faut passer ce mélange 3 fois au micro ondes et remuer entre chaque passage. Cette étape est cruciale et selon les sites, le nombre de passages, la durée et la puissance du micro ondes varient. Après une première tentative désastreuse où la pâte collait tellement à mes doigts que j'en ai mis dans toute la cuisine, sol compris, j'ai réalisé que peu importe les consignes, il faut impérativement que la pâte soit débarrassée de l'eau.

Donc, après le passage au micro onde, remuez la pâte une dernière fois jusqu'à obtenir une texture pâteuse et brillante. Etalez généreusement de la maïzena sur votre plan de travail et sur vos mains et pétrissez y la. Formez un boudin que vous couperez en 8 morceaux. Si malgré la maïzena la pâte colle à vos doigts au point que vous n'arrivez pas à former les morceaux, c'est qu'il reste trop d'eau. Repassez un coup au micro ondes et recommencez.

Rajoutez de la maïzena sur vos mains et travailler chaque morceau en l'écrasant et l'étirant pour obtenir un carré. Disposez au milieu un peu d'azuki puis refermez la pâte en repliant d'abord 2 coins opposés puis les 2 derniers coins. Roulez dans la main pour arrondir.

Facile peut être, mais celà demande de l'entrainement. La photo illustrant ce post représente ma deuxième tentative. J'avais incorporé dans la farine de riz de la poudre de thé vert match d'où la couleur. Comme vous pouvez le constater, pour la forme, c'est pas encore çà. Mais au moins c'était bon !

Un dernier conseil si vous souhaitez toujours vous lancer dans le mochi 'home made' : suivez le tutoriel d'Amandine Cuisine. C'est ce que j'ai trouvé de plus simple et efficace sur le net.


Ingrédients et proportions : 

8 mochis

100 g de farine de riz gluant

50 g de sucre

15 cl d'eau

Pâte de haricots rouges

Maïzena